« Prince Captif – Le guerrier » – Tome 2 – C.S Pacat

IMG_20170412_194227

MON AVIS :

Nous reprenons ce deuxième tome là ou nous avons quitter le premier. Damen, Laurent et sa compagnie sont en route pour la frontière qui sépare Vère et Akielos. Ce voyage ne sera pas sans entrave et ils vont devoir déjouer plus d’un piège semé par le Régent.

Damen et Laurent, dans ce tome, vont apprendre à se connaître. Damen va énormément conseillé Laurent, notamment sur des choses qui concernent Akielos mais aussi, en prince héritier qu’il est, Damen va soutenir et guider Laurent pour devenir un bon chef de guerre et qu’il gagne le respect de toute sa troupe. Malgré sa haine pour Akielos, Laurent va apprendre à connaître Damen et le respecter. Il accueille et prend note de chacun des conseilles que Damen lui donne. Inversement, bien qu’il ne puisse pas oublier ce que Laurent lui a fait subir à la Cour, le regard de Damen sur le prince va changer. Il va commencer a admirer Laurent et ses sentiments à son égard vont évoluer. Il nous est facile de savoir ce que ressent Damen car nous sommes dans sa tête, ce qui est plus complexe avec Laurent.

allies_by_merwild-datzvj3

Crédit : (Laurent et Damen) « Allies » by Merwild© (http://merwild.deviantart.com/art/Allies-655044447)

Dans ce deuxième tome, j’ai encore plus aimé Laurent, c’est définitivement mon chouchou. Il a toujours un coup d’avance. Il est très intelligent et bien que Damen ne soit pas toujours en accord avec sa façon de remporter une bataille, Laurent est un gagnant, peu importe les armes et les ruses, ils jouent avec les cartes qu’il a entre les mains et les utilisent à merveille. On apprend nous aussi à le connaître et on devine que sous cette​ épaisse carapace se cache une grande sensibilité. Il n’est pas seulement l’homme froid qu’il laisse paraître. La proximité qui s’installe entre Laurent et Damen va faire que ce dernier va commencer à voir au delà des seuls apparences que Laurent laisse entrevoir. Il va apprendre à le connaître et le comprendre. Laurent est une prince héritier qui n’aurait pas dû avoir la possibilité d’être roi étant le cadet de la fratrie. Or, il a perdu trop tôt son père et son frère, pour qui il avait une très grande affection et admiration, et il a eu de grandes responsabilités en tant que futur roi bien trop rapidement. Il s’est forgé une armure de glace qui lui permet de garder ses distances avec tout le monde et ainsi garder le contrôle sur toute chose.

Damen, lui, reste fidèle à lui-même dans ce tome : droit, juste, vaillant en toute circonstance et franc avec Laurent (sauf pour ce qui concerne son secret sur son identité). Et la façon dont il regarde Laurent est à faire fondre.

J’aime la relation qui s’installe entre Damen et Laurent. Cette relation se fait en douceur. La tension monte petit à petit, au fur et à mesure, rien n’est fait trop rapidement et c’est un pur régal. Aussi les joutes verbales entre eux deux sont excellentes. Les scènes érotiques entre Laurent et Damen, qui arrivent tardivement (ne soyez pas trop pressé), sont à mon goût extrêmement érotiques. Elles ne sont pas explicites bien que très imaginées mais surtout elles sont à l’image de leur relation : ils prennent leur temps. J’ai plus qu’aimé ces quelques scènes qui ont fait battre mon petit cœur à la chamade. D’ailleurs, pendant ces scènes, qui sont très peu nombreuses, on entrevoit une nouvelle facette de Laurent qui ne peut pas nous laisser insensible.

Rien ne se passe par hasard dans ce tome, tout est calculé que ce soit par le Régent ou par Laurent. La bataille stratégique et physique qui se déroule est mûrement réfléchie par l’auteur. Le puzzle se forme petit à petit. On commence à comprendre les complots qui se trament sans pour autant les deviner avant nos protagonistes.

Pour conclure, ce deuxième tome est encore meilleur que le premier. Cette histoire est tout simplement addictive et j’ai hâte de lire le dénouement finale, et de voir comment tous les secrets et les complots vont être percés.

MA NOTE : 5/5

« Prince Captif – Le guerrier » – Tome 2 – C.S Pacat – Éditions Milady (29 mai 2015) – 416 pages.

Disponible en version papier (existe 2 formats) et ebook.

~ Chronique écrite par Gwen. ~

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s